Censure

Silence, on censure au Maroc

censured

moins de 48 heures après la publication de ce billet, mon blog a été censuré à son tour par le makhzen.

Il y a quelques semaines, le régime marocain s’est décidé d’en finir avec lakome.com, le principal site d’informations qui ose encore critiquer le régime en mettant en taule son fondateur et responsable de la rédaction de la version arabophone Ali Anouzla, journaliste qui dérangeait beaucoup par ses éditos et ses prises de positions.

Depuis plus 48 heures, le makhzen a passé à la vitesse supérieure en censurant plusieurs sites. Au moment où je rédige ce billet, la liste des sites bloqués contient : lakome.com et sa version francophone fr.lakome.com, lakome.info et lako.me, deux miroirs créés quelques heures après le blocage de Lakome, Heroku qui hébergeait lak.me. Mais ce n’est pas tout, reflets.info lui aussi est censuré depuis hier (uniquement chez les abonnées de Maroc Telecom, le FAI historique et filiale de Vivendi). Sûrement à cause de ses articles sur le système de DPI mis en place par Amesys au Maroc.

C’est pourquoi je me permets de m’adresser à tous les membres de la communauté des libristes qui me lisent, les internautes marocains ont besoin de vous, vous pouvez nous aider en créant des sites miroirs de lakome.com ou juste des autoblogs. L’ami TcitWorld a créé une archive qui contient la config vvb.ini, la procédure de l’installation se trouve ici, l’opération ne prend même pas une minute.

2 Comments

  1. Yassine

    D’abord j’ai été attiré par les couche-tard en arabe, puis j’ai vu ta signature. Puis j’ai vu ‘connection was reset’. Nawak ce Maroc. Passer par proxy pour lire un blog… Où va-t-on.

    • crowd42

      Malheureusement on va droit au mûr :/ (sinon Tor > le reste ;))

Laisser un commentaire