Censure, Coup de gueule

SOPA : après le Canada, c’est au tour de l’Irlande

Il y a des fois où tu souhaites de tout ton coeur avoir tort. Par exemple hier matin, dans la conclusion de mon billet “SOPA est morte, vive SOPA”, j’avais évoqué la possibilité “de voir fleurir dans différents pays des lois liberticides tels que SOPA et PIPA“. J’aurais aimé avoir eu tort sur ce point. Mais non, l’actualité en a voulu autrement.Car malheureusement, je viens de découvrir que l’Irlande elle aussi serait sur le point d’avoir sa version de SOPA.

C’est le ministre du travail, de l’entreprise et de l’innovation M. Sean Sherlock qui est derrière ce projet de loi. Et cette fois-ci les irlandais ne pourront pas faire pression sur leurs députés, comme ont pu le faire les américains, car M. Sean Sherlock a eu la merveilleuse idée de ne pas proposer son projet de loi au parlement irlandais, mais de la promulguer par décret ministériel. Comme ça pas de débats, pas de vote. Vive la démocratie !

Concernant les mesures que ce projet de loi comporte, on retrouve les mêmes âneries liberticides. Les ayants droit pourront exiger des fournisseurs d’accès à Internet de bloquer l’accès aux sites web suspectés d’héberger des matériaux copyrightés. Ainsi il est possible que Youtube soit bloquer sur demande d’une maison de disque par exemple.

Ça veut paraît improbable comme scénario ? Détrompez-vous, car si par le passé ces maisons de disque et ayants droit ont réussi à obtenir de Youtube le blocage des pages des artistes sur la plate forme, juste parce qu’ils ont été incapable de vérifier deux secondes avant d’envoyer leur requête, alors je les vois bien capable de réclamer le blocage des sites comme Youtube, Twitter ou Facebook.

Bien sûr, les sites sanctionnés pourront toujours déposer un recours devant la cour suprême pour contester le blocage. Mais pour ça, ils doivent débourser la coquette somme de 30.000 € ! Alors que les grands sites que j’ai déjà nommé pour s’en sortir facilement, je vois mal le blogueur lambda s’en sortir si son blog venait à être bloqué !

Bref, tout ça ne présage rien de bon pour l’avenir d’Internet, si une bonne partie de ses utilisateurs continuent d’ignorer les risques que ces lois peuvent représenter.

Allez, je lance les paris, qui sera le prochain pays à votre avis à nous sortir sa copie de SOPA ?

une FAQ sur cette nouvelle loi

3 Comments

  1. makidoko

    s/viendrait d’être bloqué/venait à être bloqué/

    Ou bien on utilise le conditionnel ou bien on utilise “si”.. mais pas les deux en même temps.

    • crowd42

      Merci :)

      • makidoko

        correction presque effectuée…
        venait À être bloqué.

Laisser un commentaire