Trucs et astuces

Supprimer les fichiers de configuration inutiles de votre répertoire personnel grâce à Mundus

Quand vous désinstallez un logiciel, il se peut que ce dernier laisse trainer derrière lui -dans votre répertoire $HOME- son fichier de configuration, ce n’est pas vraiment grand chose, vu que dans 99,99 % des cas sa taille ne dépasse pas quelques centaines de ko. Mais il est toujours plus agréable de garder un répertoire personnel propre et avec le moins de fichiers inutiles possible.

Mundus est une petite application qui permet d’effectuer cette tâche, elle supprime définitivement les fichiers de configuration laissés par les logiciels désinstallés. Et pour vous éviter une mini-catastrophe suite à la suppression du mauvais fichier de config, mundus intègre une fonctionnalité qui permet de sauvegarder ces fichiers avant de faire le grand ménage.

Pour l’installer sous Ubuntu, ajouter le dépôt PPA suivant :

sudo add-apt-repository ppa:sebikul/mundus-stable
sudo apt-get update
sudo apt-get install mundus

Mundus est disponible aussi sur Arch Linux (est-ce une surprise ?) grâce au dépôt AUR :
yaourt -S mundus

Pour Debian et Fedora, l’installation se fait manuellement en récupérant le paquet mundus depuis cette page. Ensuite, exécutez la ligne de commande suivante :

Pour Debian:
dpkg -i mundus_2.2.0-1_all.deb

Pour Fedora :
rpm -i mundus-2.2.0-1.noarch.rpm

3 Comments

  1. bochecha

    Pas grand chose à dire sur l’article en lui-même (je ne me sers pas de ce genre de logiciel), mais juste une précision pour Fedora :

    Il convient d’utiliser la commande suivante :
    # yum install https://launchpad.net/mundus/mundus-gb/2.2.0/+download/mundus-2.2.0-1.noarch.rpm

    Plutôt que celle que tu proposes :
    # rpm -i mundus-2.2.0-1.noarch.rpm

    La raison est simple : Yum maintient (entre autres) un historique des transactions passées, et il n’est évidemment pas au courant de ce que tu as fait dans son dos en utilisant rpm directement.

    Du coup, ça pourrit son historique, et il te sort des messages du genre “warning: RPMDB modified outside of yum”.

    D’autant que si jamais mundus a besoin d’autres paquets en dépendances, “yum install” ira les chercher sur les dépôts, alors que “rpm -i” se plaindra des paquets manquants.

    C’est donc vachement plus sympathique pour l’utilisateur de lui proposer la meilleure commande. :)

    En bonus, installer mundus comme je l’explique te permettra de faire ça juste après :
    # yum history undo last

    Parce que quand on teste des nouveaux trucs, des fois on n’aime pas et on veut s’en débarrasser, y compris les trucs qui sont venus en dépendances… ;)

  2. payet974

    Bonjour!
    Est-ce qu’un “sudo apt-get remove –purge nom_du_package” ne fait pas la même chose en une seule ligne de commande?

  3. sangha

    Bonjour,
    J’ai 2 codes erreur apres install

    Unable to fetch index file. Code: 0
    puis
    You are working in offline mode. Modules won’t be updated.

    je suis sous ubuntu 13.04 gnome 3.6.2

    Une idée?
    Merci

Laisser un commentaire